Gérard Richard

La route a cet effet. On a tout le temps le goût d’y retourner.

Pis y’a les quais. Avant la messe, c’est su’l quai qu’on fait de belles rencontres.

Gérard s’amène. Et naturellement, on se met à jaser. Et à jaser. Et à jaser.

Rencontre émouvante avec cet homme drette comme un grand chêne.

81 ans. Amoureux des bois et de la chasse. Quatorzième d’une lignée de Richard.

Mari, jusqu’à il y a quatre ans et demi, père de cinq magnifiques filles, grand-père et arrière grand-père !

Après les introductions d’usage, Gérard me confiait qu’il ne ferait pas le prochain hiver.

J’l’ai pas cru.

Alors on a parlé de la vie.

De ces temps où il avait réussi à avoir deux semaines de vacance pour aller chasser.

«Pis j’gaspillais rien, ça j’te l’dis.»

«Et toute ma vie, j’me suis levé de bonne humeur et j’me suis couché de bonne humeur. J’aime pas ça être fâché.»

Et j’ai pensé, ouin. Belle recette pour bien vieillir. En beauté. Avec amour.

Cette journée avait bien commencé, avec le léger vent de mer, les paysages toujours aussi époustouflants.

Et cette rencontre. Elle m’habitera longtemps.

Merci Gérard. On s’revoit chez Lise ok ?

Grande-Vallée 29 juin 2014
Grande-Vallée
29 juin 2014

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s